Après sa bourde, McAfee répare et dédommage

Deux semaines après la diffusion d'une mise à jour catastrophique de ses logiciels de sécurité, McAfee publie la procédure (repérée par le site Clubic.com) pour obtenir un dédommagement financier. Les clients qui s'estiment lésés ont jusqu'au 31 mai prochain pour se manifester auprès de l'éditeur. Celui-ci s'engage à renouveler gratuitement l'abonnement à ses mises à jour et/ou à rembourser les dégâts occasionnés par son raté. Sous certaines conditions, toutefois : les utilisateurs doivent apporter la preuve que leur ordinateur a bien été affecté et donner des « symptômes d'échec vérifiables ». Ceux qui auraient déjà fait appel à un spécialiste (McAfee cite les enseignes Boulanger et Saturn) pour réparer les dégâts sont éligibles à cette offre de remboursement. Mise à jour du 29 avril 2010McAfee a certes l'intention de réparer les dégâts provoqués par sa propre mise à jour de sécurité mais les numéros de hot line qu'il comptait mettre à disposition des utilisateurs étaient inaccessibles sur son site Internet. Les choses rentrent dans l'ordre aujourd'hui : la page listant tous les numéros par pays est ici. Pour la France, il faudra faire le 01 70 20 00 08, entre 9 heures et 18 heures, du lundi au vendredi. Première publication le 27 avril 2010 Après sa bourde, McAfee répare et dédommage La société de sécurité informatique s'engage à résoudre les problèmes causés sur les ordinateurs par sa mise à jour de sécurité. Enorme bourde de McAfee la semaine dernière : une mise à jour de sécurité envoyée dans la nuit du 21 au 22 avril 2010 a provoqué des plantages et a empêché des ordinateurs de démarrer. Autant dire que la réaction du spécialiste en sécurité informatique était attendue. Et effectivement, McAfee propose ce 27 avril de réparer les dégâts. Sur son site Internet, la société annonce avoir ouvert pour les particuliers un numéro d'appel gratuit par pays (mais à l'heure où nous écrivons, une erreur rend inaccessible la page listant les numéros !). Il est à disposition des utilisateurs dont le PC a été touché par la mise à jour défectueuse. Ce numéro sert à solliciter un technicien. Celui-ci fera un diagnostic de l'état de votre machine et essaiera de trouver les solutions pour remédier au problème. Tout se passe au téléphone. Si le technicien n'arrive pas à régler le problème à distance, McAfee vous fait parvenir un logiciel de réparation. Soit en vous permettant de le télécharger (là encore le lien indiqué en ligne ne fonctionne pas), mais il faut pour cela que vous le fassiez depuis un autre ordinateur que le votre (forcément, puisque votre machine est plantée). Soit en vous envoyant le logiciel en question sur CD. Rembourser des frais « raisonnables » Voilà pour les réparations. Pour les dédommagements, McAfee s'engage à rembourser ceux qui auraient déjà engagé des dépenses pour faire réparer leur ordinateur. La firme n'entre pas dans les détails, affirmant simplement être prête à « rembourser tous les frais raisonnables ». Mais les précisions sur la procédure à suivre seront publiées dans les jours qui viennent. Enfin, et c'est la moindre des choses, McAfee offre deux ans d'abonnement à ses services de sécurité. Sur son site, toujours, la société a mis en ligne quelques ressources pour les professionnels qui auraient connu les mêmes problèmes. Cette fois, en tout cas, McAfee a intérêt à être efficace car un chroniqueur de Cnet appelle déjà à se passer de ses services !