WebM le Web Numérique Ouvert

WebM

Vous regardez des vidéos sur Internet ?

Non ? Bon vous écoutez de la musique alors ?

Dans tous les cas c'est par ici...

 

Commençons par une petite veille, en premier nous parlerons de Conteneur :

Un format conteneur (wrapper ou container) est un format de fichier qui peut contenir divers types de données et celles-ci sont compressées à l'aide de codecs normalisés. Le fichier conteneur est utilisé pour pouvoir identifier et classer les différents types de données. Les formats conteneur les plus simples peuvent contenir différents types de codec audio, tandis que les formats conteneur les plus avancés sont capables de gérer de l'audio, de la vidéo, des sous-titres, des chapitres et des métadonnées (ou tags) et de façon synchronisée pour que les différents flux soient bien lus en même temps.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Format_conteneur

 

Ensuite de Matroska :

Matroska (du russe Матрёшка, poupée russe, ou MKV) est un format de fichier multimédia, multiplate-forme et ouvert. Il est mis à disposition du grand public gratuitement depuis le 1er mai 2003.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Matroska

 

Brièvement de VP8 :

VP8 était le dernier codec vidéo de On2 Technologies qui a remplacé VP7, son prédécesseur. Il a été annoncé le 13 septembre 2008.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/VP8

 

Et de Vorbis :

Vorbis est un algorithme de compression et de décompression (codec) audio numérique, sans brevet, ouvert et libre, plus performant en termes de qualité et taux de compression que le format MP3, mais moins populaire que ce dernier.

Promu par la fondation Xiph.org, c'est un des composants de leur projet Ogg, qui a pour but de créer un ensemble de formats et codecs multimédia ouverts libre de tout brevet.

Le format sonore Vorbis doit obligatoirement être encapsulé. Il l’est dans la majorité des cas par le format Ogg, d’où l'appellation de Ogg Vorbis. Néanmoins, Vorbis et Ogg sont différents (l'un étant le contenu et l'autre le contenant, Matroska pouvant servir de contenant alternatif). Ogg Vorbis est donc le format audio Vorbis encapsulé dans le contenant Ogg.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vorbis

 

Nous sommes désormais prêt à parler de WebM :

WebM est un un format multimédia ouvert créé par Google (à croire qu'il passent beaucoup de temps à refaire le monde).

Il fonctionne à partir d'un conteneur basé sur Matroska, il est donc capable de supporter l'audio et la vidéo. Il ne supporte que l'encodage VP8 pour la vidéo et Vorbis pour l'audio afin d'assurer une entière compatibilité sur chaque types de plateformes.

Car c'est là qu'est le but de WebM : Faire fonctionner nativement chaque contenu multimédia sur le Web.

La liste des acteurs intégrant le projet n'est pas des moindres (Microsoft, Opera Software, Intel, AMD, NVIDIA, ...), ont peu donc supposé que WebM fera partit de l'avenir d'internet.

 

Mais quel est l'intérêt d'un tel format ?

Imaginez, plus besoin d'installer le lourd Flash sur son ordinateur, plus besoin de se poser de questions sur les codec, toutes les vidéos et musiques serait unifiés (entendez par la qu'elles seront encodés de la même façon), ont possèderais des sabres laser (ah non ?).

Et grâce à HTML5, il n'y aura même plus besoin d'une couche contenant un lecteur car nativement les navigateurs supportants le HTML5 en intègre un (remercions les balises <video> et <audio>) !

 

What else ?

WebM à donné naissance à WebP, celui-ci est par contre utilisé pour l'image. Il supporte les images capturés à partir de flux VP8.

Mais il y a un risque, WebM arrive à grand pas mais n'est pas encore bien démocratisé, on peut peut-être lui reprocher son manque de maturité (injustement ?). 

Il est donc possible que cette technologie s'ésoufle aussi vite qu'elle est arrivée...